Au cours du conseil communal du 5 octobre, le conseil communal était invité à voter une importante motion relative au projet de déploiement de la 5G. La motion a été adoptée malgré le vote « contre » d’une partie de la minorité !

Ainsi, par cette motion, la Commune de Soumagne affirme officiellement son opposition au déploiement de la 5G sur le territoire communal sous réserve de l’obtention d’études démontrant l’absence d’impact sur la santé publique.

En cause:

  • le manque de publicité donné à la consultation publique lancée par l’IBPT.
  • l’absence de documentation pertinente nécessaire à toute enquête publique.
  • le fait que l’enquête de l’IBPT soit intervenue à un moment où les efforts de chacun étaient tournés vers la lutte contre la Covid-19.
  • l’impérieuse nécessité d’encadrer le déploiement de la 5G en la subordonnant à une évaluation stricte et rigoureuse sur le plan environnemental (dont l’impact sur la biodiversité et la faune), de la santé publique, de l’efficacité économique, de la sécurité des données et de respect de la vie privée (cfr: déclaration de politique régionale wallonne 2019-2024)

La commune de Soumagne s’inquiète tout particulièrement de l’absence d’évaluation préalable des incidences en termes environnementaux et de santé publique. Elle attend du groupe d’experts, mis en place par le Gouvernement wallon, une évaluation du déploiement de la 5G qui soit menée de façon indépendante, impartiale et régulièrement mise à jour.

La commune de Soumagne réclame, au travers de cette motion, des preuves tangibles de l’innocuité du déploiement de la 5G sur le plan environnemental et sur la santé publique. Et requière la suspension de la procédure en cours jusqu’à ce qu’une information claire et transparente lui soit donnée ainsi qu’à la population.

Share This