Communiqué de presse ECOLO plus à propos des heures supplémentaires du secrétaire communal

Sans compter

Publié le jeudi 21 novembre 2013

C’est avec stupéfaction que le groupe ECOLO plus de Soumagne a appris par la presse (1) la volonté du Directeur général de la Commune (anciennement appelé secrétaire) de récupérer les 8.000 heures supplémentaires prestées depuis 16 ans, ce qui lui vaut un congé de 4 ans au salaire maximum. Réuni en comité local, écolo plus

  • reconnaît sans conteste les qualités professionnelles et humaines du Directeur général avec qui les relations ont toujours été sereines et efficaces ;
  • admet que, même si les moyens de vérification sont inexistants, les heures supplémentaires ont sans doute été prestées et que la législation permet l’ accumulation et la récupération des heures supplémentaires en fin de carrière.

ECOLO plus constate cependant que

  • l’ancien bourgmestre, M. Janssens, a sciemment autorisé son Secrétaire communal à comptabiliser minutieusement pendant 16 ans les heures à récupérer ;
  • le Conseil communal a été tenu dans l’ignorance de cet accord, le Secrétaire communal étant ouvertement présenté par M. Janssens comme « dévoué et désintéressé » ;
  • cette situation risque de porter préjudice à la Commune qui soit devra pendant 4 ans se priver d’un de ses postes d’administration les plus importants soit devra engager et payer une personne supplémentaire pour l’occuper ;
  • cette pratique peut être ressentie par le personnel communal comme injuste dans la mesure où il est généralement admis qu’un cadre de direction n’est pas payé en fonction des heures prestées mais globalement pour accomplir une tâche et que, de ce fait, il n’est pas contrôlé sur ses horaires de travail ;
  • ces agissements sont une nouvelle entorse aux règles de la bonne gouvernance après la démission prématurée de M. le Bourgmestre Janssens et celle annoncée de M. l’ Echevin Van Den Eynde , démissions qui désorganisent l’équipe dirigeante ;
  • malgré ses promesses électorales de transparence, la nouvelle Bourgmestre valide de telles pratiques.

En conséquence, ECOLO plus

  • dénonce avec vigueur ce manifeste manque d’éthique de la coalition PS - cdH portant atteinte à la crédibilité et à l’honorabilité de l’ensemble des mandataires politiques ;
  • s’engage à faire tout ce qui est en son pouvoir pour promouvoir des dispositions équitables, applicables aux employés et ouvriers communaux sans exception, et établies dans la transparence et le respect des règles éthiques élémentaires ;
  • demande que le règlement communal soit adapté de manière à éviter, à l’avenir et pour tout le personnel communal, ce genre de pratiques.

Pour ECOLO plus : Benoît Abrassart, Secrétaire politique,Anne-Catherine Martin, Cheffe de groupe au Conseil communal, Pascal Étienne, Conseiller communal.

(1) La Meuse et Le Soir du 16/11/2013