Revue de presse Juin 2012

Publié le vendredi 13 juillet 2012

LES FONCTIONNAIRES FÉDÉRAUX POURRONT TRAVAILLER AU-DELÀ DE 65 ANS (8 juin 2012)

Le conseil des ministres a approuve définitivement ce vendredi, les conditions auxquelles les fonctionnaires fédéraux pourront continuer à travailler au-delà de 65 ans. Un simple accord de l’employeur suffira rappelle le secrétaire d’État à la fonction publique le CD&V Hendrik BOGAERT. Cet accord est fixé pour une durée d’un an, mais est renouvelable sans limitation pour autant que l’employé soit demandeur et qu’il représente une plus value pour son service. L’âge actuel de la retraite était fixe à 65ans

Source : journal La Meuse (8/6/2012)

SONDAGE RÉALISTE PAR IPSOS POUR LE SOIR RTL/TVI (10 juin 2012)

Si on votait demain...les résultats seraient les suivants :

PS:31,8% M.R. 18,7% ECOLO 13% C.D.H. 11,8%

Les Wallons veulent changer de mayeur.

Les électeurs communaux ont-ils envie de changer de maïeur ? Si l’on croit le sondage réalisé par IPSOS pour le Soir et RTL/TVI.à propos des élections communales du 14 octobre prochain. En effet,une grosse moitie ( 52%)non, l’autre petite moitie( 48%)OUI C’est en Wallonie qu’ils ont le plus envie d’alternance : 51% des électeurs voudraient un autre mayeur SÉCURITÉ D’ABORD. Sans grande surprise, la sécurité est la préoccupation majeure,suivie des taxes communales

Source Le soir/rtl/TVI (10/6/2012)

ÉCOLO AVANCE SON PLAN DE REDÉPLOIEMENT (21 juin 2012)

Un panel d’idées neuves et moins neuves orientées autour de 3 axes Le premier : Soutenir l’innovation et la durabilité des entreprises par l’amélioration de leur efficacité énergétique ,soutien de la formation et réduction des cotisations sociales pour les trois premiers emplois des P.M.E. Le second se concentre sur la solidarité. Il s’agit de faire face à la précarisation accrue de la population, de mieux soutenir financièrement les CPAS, mais aussi individualiser les droits pour l’octroi d’allocations sociales. Enfin Écolo préconise une série d’investissements dans différents travaux utiles : rail, écoles, crèches ou encore isolation des bâtiments publics. La facture de ce plan 4,1 milliards d’euros et plusieurs milliers d’emplois a la clé. Financement : Intérêts notionnels ramenés à 2,5% et conditionnels au maintien de l’emploi. Cela devrait générer 1,3 milliard d’euros + relèvement de la taxe sur rente nucléaire 650 millions d’euros et enfin 1 milliard d’euros grâce à la limitation des plus values spéculatives des grandes entreprises. Meilleure lutte contre la fraude. Pour les verts l’austérité n’est pas une fatalité et la relance durable est possible.

Source la DH-Les Sports du 21/6/2012