Article de "La Meuse" du 27 janvier 2016

Le collège voulait ne pas perdre de temps

Publié le mercredi 27 janvier 2016

Lundi soir, au conseil communal de Soumagne, le conseiller Ecolo+, Pascal Étienne, est intervenu pour signaler ce qu’il considère comme des anomalies dans l’attribution de certains marchés publics.

« Effectivement,explique-t-il, en consultant divers documents, je me suis rendu compte qu’à quatre reprises, le 14 décembre, le collège communal avait attribué des marchés publics en indiquant dans ses attendus que le conseil communal les avait votés… alors que celui-ci ne se réunissait que quelques heures plustard ! »

Pascal Étienne a fait remarquer ce fait à la majorité.

La bourgmestre, Chantal Daniel, réplique : « Il n’y a aucune anomalie. En fait, le collège communal s’est réuni juste avant le début du conseil communal. Mais les quatre documents en question n’ont été entérinés que le lendemain, après le conseil. C’est un mauvais procès. Dans ce cas-là, il s’agissait simplement de ne pas perdre de temps dans l’attribution des marchés. Sinon, ils n’auraient pu être attribués que le lundi suivant par le collège communal. Il n’y a là aucune malversation, rien d’illégal. »

Il y a fort à parier, toutefois, que désormais le collège communal veillera à mieux respecter la chronologie pour s’épargner de nouvelles remarques de la part de l’opposition.

Ch L. (La Meuse, 27 janvier 2016)