La locale ECOLO de Soumagne réclame depuis plusieurs années la création d’une piste cyclable sur la Rue Militaire. La commune refuse cet aménagement pourtant promis aux riverains …

La piste cyclable refusée par la commune

Publié le mardi 2 mars 2010

Rappel de nos dernières interventions au conseil communal à ce sujet :

Extrait du compte rendu de la séance du conseil communal du 26-10-2009 :

« M. CRENIER rappelle que, il y a de nombreux mois, il avait demandé que la rue Militaire soit transformée en piste cyclable. Il ajoute qu’un courrier du Comité Qualité Village adressé au Collège communal en 2004 sollicitait déjà la même chose. Bien que le Bourgmestre ait répondu qu’il y était favorable et qu’il chargeait le service technique d’établir le projet d’aménagement de cette piste cyclable, cet aménagement n’est toujours pas réalisé aujourd’hui. M. CRENIER souhaite en connaître la raison. M. le Bourgmestre répond que la situation était différente à cette époque. En effet, l’aménagement de cette voirie en voie lente était prise en charge par la Région wallonne dans le cadre de la réalisation de la bretelle autoroutière Cerexhe-Heuseux / Beaufays. Depuis lors, le projet C.H.B. a été mis en suspens... Il rappelle que pour joindre la Ligne 38 depuis Heuseux, voire Barchon, la rue Foëtay a été remise en état et est facilement accessible par les cyclistes via rue du Thier. Il ajoute qu’il a chargé les services de Police d’adapter la signalisation routière de la rue Foetay, qui pour le moment est indiquée en "circulation locale"... »

Extrait du compte rendu de la séance du conseil communal du 23-11-2009 :

« M. CRENIER souhaite revenir sur son intervention de la séance précédente concernant l’aménagement d’une piste cyclable rue Militaire. Il a testé l’itinéraire conseillé par le Collège et est passé par la rue Foëtay mais celui-ci présente de nombreux inconvénients... D’une part la déclivité importante de la route qui ne permet pas les balades en famille, ainsi que les nombreux virages qui rendent la visibilité difficile. Il demande donc que la rue Militaire soit remise en état... au moins qu’un rebouchage des trous soit effectué. »