Grandes idées – Grands projets

Centre commercial « Central Piazza » - Av. de la Résistance à Micheroux

Publié le dimanche 30 septembre 2012

Ecolo PLUS est contre ce projet. Critiqué à de nombreux niveaux politiques, économiques et citoyens, en dedans et en dehors de la commune de Soumagne, les arguments suivants retiennent toute notre attention :
- La partie commerciale est essentiellement axée sur la consommation de masse de produits importés. Alors qu’on entend partout que l’on ne produit plus assez et qu’on consomme trop, ajouter un temple commercial ne peut que créer une pression supplémentaire sur les ménages, en particulier les plus fragiles, et augmenter le problème du surendettement.
- La qualité, la quantité et la durabilité des emplois « créés » sont très discutables. En effet, de grands magasins dont la fonction commerciale représente une faible valeur ajoutée engendrent inévitablement des emplois à bas salaire, des temps partiels et des contrats précaires. Ecolo PLUS veut agir, à son niveau, dans l’intérêt de tous les travailleurs et nous refusons de faire la promotion du précariat (précarité + prolétariat : la nouvelle tendance pour un grand nombre de travailleurs qui combinent un déclassement social et des conditions de vie précaires. Les femmes, les chômeurs de longue durée, les « nouveaux » belges, les personnes peu qualifiées et les jeunes sont les principales catégories touchées).
- Le site est en concurrence directe avec d’autres centres commerciaux déjà établis à Fléron, à Blegny, à Herve et aussi à Soumagne. Ecolo PLUS ne comprend pas l’intérêt d’accroitre davantage l’offre commerciale et de compromettre la viabilité économique de certaines activités réputées et déjà établies. Pour nous, ce n’est pas un modèle de développement.
- Le problème de l’accès et du parking demeure indéterminé. L’axe Liège-Battice sur la N3 ainsi que la N604 entre Barchon et Soumagne-Bas sont déjà très encombrés, en particulier aux heures de pointe. Nous ne comprenons pas comment, pour un tel projet, la mobilité des citoyens et la quiétude du voisinage ne pourraient être détériorées davantage.

En revanche, nous sommes pour la réhabilitation du site dans le cadre d’un aménagement tenant compte des aspects suivants :
- Nous soutenons un équilibre raisonnable entre espaces verts – zone économique – zone d’habitat, intégré dans une vraie solution de mobilité.
- Caractère durable des activités économiques et commerciales installées, avec par exemple l’établissement d’entreprises liées au développement de technologies vertes ou de pointe, des espaces loués à loyer modéré pour des starters et des commerces qui font la promotion de produits locaux, équitables ou biologiques.
- Notre conviction est que le développement d’une économie durable est le berceau d’emplois durables. Dans le cadre du développement de technologies avancées, l’intégration de travailleurs hautement qualifiables est un atout pour la création de valeur. Pour les magasins équitables, l’objectif de l’entreprise ne porte pas sur l’objectif du rendement maximum des ressources naturelles et humaines mais avant tout sur leur soutenabilité à terme. Une économie unplugged (économie douce) est pour nous un modèle de développement humain.